Contrôle garanti

Le comité international OIV autour du monde du vin

OIV Organisation Internationale de la Vigne et du Vin

L’OIV est la plus importante des organisations viticoles au monde. Sur son site international, le lecteur intéressé trouvera donc quantité d’informations, et notamment bien évidemment les lignes directrices internationales pour l’organisation de concours dont la nouvelle version, adoptée en juin 2009, entrera en vigueur le 1er janvier 2010.

OIV-Lignes directrices

 

Mission:

Afin de réaliser sa vision, l’OIV favorise un environnement propice à l’innovation scientifique et technique, à la diffusion de ses résultats et au développement du secteur international viticole. Elle promouvra, à travers ses recommandations, des normes et lignes directrices internationales, l’harmonisation et le partage de l’information, et les connaissances établies sur des bases avérées, afin d’améliorer la productivité, la sécurité et la qualité des produits et les conditions d’élaboration et de commercialisation des produits viticoles. 
L’« Organisation internationale de la vigne et du vin » (OIV) qui se substitue à l'Office international de la Vigne et du Vin a été créée par l'Accord du 3 avril 2001.
L’OIV est un organisme intergouvernemental à caractère scientifique et technique de compétence reconnue dans les domaines de la vigne, du vin, des boissons à base de vin, des raisins de table, des raisins secs et des autres produits issus de la vigne.
L’assemblée générale composée des délégués nommés par ses membres est l’organe plénier de l’OIV. Elle peut déléguer certaines de ses missions au comité exécutif, lequel se compose d’un délégué par membre.
Le consensus est le mode de décision normal de l'Assemblée générale pour l'adoption des propositions de résolution de portée générale, scientifiques, techniques, économiques, juridiques, ainsi que pour la création ou la suppression de commissions et sous-commissions. Il en est de même pour le Comité exécutif dans l'exercice de ses attributions en ce domaine.
Les membres de l’OIV sont des États souverains et des organisations intergouvernementales. L’organisation compte 44 États membres et 3 États observateurs. 

 

États-membres:

Algérie, Afrique du Sud, Allemagne, Argentine, ARY Macédoine, Australie, Autriche, Belgique, Brésil, Bulgarie, Chili, Chypre, Croatie, Espagne, Finlande, France, Géorgie, Grèce, Hongrie, Irlande, Israël, Italie, Liban, Luxembourg, Malte, Maroc, Mexique, Moldavie, Monténégro, Norvège, Nouvelle-Zélande, Pays-Bas, Pérou, Portugal, République Tchèque, Roumanie, Russie, Serbie, Suède, Suisse, Slovaquie, Slovénie, Turquie, Uruguay.

États observateurs:

Bolivie, Tunisie, Ukraine
L’OIV compte également des observateurs. Ceux–ci peuvent être des États souverains, un territoire national ou bien un groupe de territoires nationaux appartenant à un État qui ne sont pas membres de l’OIV ainsi que des organisations internationales intergouvernementales qui témoignent d’un intérêt pour la vigne et le vin.

Standard pour Compétition Internationales de vins OIV

Le standard actuel pour les compétitions internationales du vin (Oeno 2/94)a été décidé en juillet 2009 par la 74ème Assemblée générale de l’OIV. Il remplace les règles décidées en 1975 concernant les compétitions internationales du vin.

Ce travail important, réalisé par le groupe d’experts « Compétitions du vin » de l’OIV en collaboration avec l’Association internationale des œnologues, a permis l’établissement d’un standard déterminant des conditions pour la réalisation de compétitions internationales et qui permet, au moyen de procédés loyaux, la comparaison des résultats.

Dans l’Union Européenne, La remise de distinctions lors de compétitions est soumise aux « Prescriptions reconnues resp. établies par la commission, les Etats membres ou par le Bureau international de la vigne et du vin » (directive 3201/90 du 16 octobre 1990, article 15 (3)). L’autorisation de compétitions internationales par l’OIV est de ce fait réglée par ce standard. Le Directeur général de l’OIV est autorisé à prescrire et à réaliser toutes les mesures nécessaires ; Il est en outre responsable de la vérification des demandes de compétitions devant être organisées sous l’égide de l’OIV. 

Ce nouveau standard est attendu par les experts en vin qui veulent faire reconnaître la qualité de leurs produits. Et les consommateurs attendent également de ce standard que les informations proposées par les primes lors des compétitions soient attestées. Le standard contribuera de ce fait à l’enrichissement de la culture vinicole. Afin de documenter la perfection de ces compétitions organisées dans le monde entier sous l’égide de l’OIV, vous trouverez ici les normes internationales de la dégustation.

Pour surveiller ces normes, un observateur officiel est envoyé par l’OIV à la dégustation, qui documente chaque étape, l’enregistre et l’évalue. En cas de violation de cette norme, le délégué est en droit d’interrompre la dégustation resp., en raison du rapport consécutif, l’organisateur ne se voit plus octroyer le patronage l’année suivante en cas de violations importantes

En Allemagne, seuls deux et, dans le monde, seuls 19 compétitions se sont soumises à cette norme exigeante. Pour le participant à l’une de ces manifestations, ceci signifie une sécurité supérieure pour une évaluation objective de son produit et, pour le consommateur, la garantie que le vin primé par une compétition OIV tient ce qu’il promet.

Le concours de vins le plus important au monde

Espace professionnel

Login